DJ Wez G - the finest House Music, Chillout and Drum & Bass close ×
+

La « New Jungle » de Calais

jungle de calais

La « new jungle » de Calais est-elle un problème français ou britannique ? Il existe beaucoup de controverse autour de la question de la « new jungle » de Calais. La « jungle de Calais », aussi appelée « camp de Lande », est une expression désignant les camps de migrants et de réfugiés installés à partir du début des années 2000 à Calais, Coquelles et Sangatte, aux abords de l’entrée française du tunnel sous la Manche et de la zone portuaire de Calais. Il y avait plus de 5000 personnes dans la « new jungle », la plupart sont des migrants qui tentent de pénétrer sur le territoire du Royaume-Uni en passagers clandestins. Même si la « jungle » est géographiquement française, comme une question de frontière, les problèmes liés aux migrants à Calais est en tandem un problème britannique. Quant à quel pays est le plus responsable de la situation dans son ensemble, qui est un débat que cet essai a pour but de répondre. La migration est un problème qui touche vraiment tout le monde et est une pomme de discorde à la fois sur la droite et la gauche du spectre politique. Les migrants de Calais sont détenus en France même si elles ont toutes une destination préférée du Royaume-Uni. Le gouvernement français sont obligés de nettoyer ce qui est essentiellement un gâchis anglais et la coopération entre les gouvernements des deux pays est essentielle si l’ensemble de la situation de la jungle est de ne pas devenir hors de contrôle. En France, alors que la « new jungle » est un problème pour les autorités officielles, au Royaume-Uni, il est laissé à des célébrités et des journalistes de journaux pour faire face à la situation. Célébrité de football, Gary Lineker, a récemment tweeté avec sympathie sur les migrants à Calais, ce qui porte l’ensemble de la question à un public de masse au Royaume-Uni. Ses vues ont certainement irrité beaucoup à l’extrême droite, y compris les politiciens. Chanteuse Lily Allen avait visité la « new jungle » et a écrit un article controversé pour le Vice qui a irrité le tabloïd presse britannique. Ces célébrités espéraient qu’en mettant en évidence la question qu’ils pourraient forcer leur gouvernement à agir et pour abriter quelques-uns des nombreux, pauvres, enfants réfugiés Les habitants de Calais croient que « Toutes ces histoires de migrants, ce n’est pas bon pour l’image de Calais. Ça fait fuir les touristes »….

Read more

Share : facebooktwittergoogle plus
pinterest

Immigrant Doctors on the NHS: A Good Thing or Bad Thing?

nigel farage

Not wanting to sound the horn or anything, but: PEOPLE, THERE IS A GENERAL ELECTION COMING UP! Come May unless you adhere to Russell Brand’s non-voting strategy, then you could well be heading to the polling booth. We heard of ‘weaponising the NHS in the buildup and it looks like a weird old forthcoming election with the rise of UKIP and some pretty unsettling times here in the UK and indeed in the wider world. I put a picture of Farage on this post as I have heard time and time again people citing immigration as a key issue. I am very pro-European in essence. As a Translation student and a man with a passion for foreign languages, I embrace the ‘otherness’ of cultures from abroad. I think that in expelling immigrants and abandoning the European we would instantly be cats back into the stone age. Immigration brings us a net benefit in terms of capital, cultural diversity and skills in the workplace, plus it would be rather difficult to study foreign languages in the education sector if all foreigners are thrown out à la Farage. But, politics aside, immigration is a real issue. We hear of how our NHS is full of nurses and doctors from abroad. In fact, I believe that I am correct in saying that proportionally, the NHS employs more foreign workers than the average organisation. I think that in healthcare, some of my pro-immigration views do distort. I can especially remember when my dying grandmother was in hospital. She came from a pre 1960s immigration boom generation. She was supporting an RAF pilot during WW2 and part of the incredible effort made by home soil women during that conflict. Her values and ideas were very old-fashioned and quite a bit different from my own. I felt a bit ashamed when she was openly cursing foreign NHS workers during her treatment. I found it a little rude, but, who am I to judge? I come from a more tolerant generation whose values have been shaped by a different set of problems and I live in a more or less totally globalised world. I wonder though, how the older, often politically silent generation feel about their healthcare needs being attended to by foreigners. We are constantly told how our education and especially higher education system is among the best in the world. If that is the case,…

Read more

Share : facebooktwittergoogle plus
pinterest